Courses:

D35

Le Décision 35 (ou D35) a été développé en réponse aux coûts toujours plus élevés et aux conditions spécifiques de navigation sur multicoque monotype sur le lac Léman. Un groupe de propriétaires, parmi lesquels Ernesto Bertarelli, s'est rassemblé autour de l'architecte Sébastien Schmidt afin de développer un catamaran monotype haute technologie rapide mais abordable. Les huit premiers bateaux ont été lancés en 2004 et depuis, la catégorie s'est développée pour atteindre un total de douze bateaux construits.

LA COURSE

Au moment où les D35 ont été lancés, en 2004, un circuit annuel a été créé. Le Challenge Julius Baer rassemblait les régates classiques du lac Léman, parmi lesquelles le Bol d'Or, et plusieurs événements type Grand Prix réservés à la catégorie D35. 

Devenu Trophée Vulcain jusqu'en 2014, ce championnat est désormais appelé le D35 Trophy depuis 2015. En plus du Bol d’Or (la course classique faisant le tour du lac Léman), il comprend une deuxième longue course, la Genève-Rolle-Genève, et six Grand Prix étalés de mai à septembre. Les points sont attribués au fur et à mesure des événements et la lutte pour grimper sur le podium final est souvent acharnée.

Alinghi est extrêmement fier d'avoir remporté un total de sept championnats de D35 perpétuant ainsi une tradition de navigation sur le lac Léman.

Découvrir le Trophée D35 >

LE BATEAU

Le design du D35 est une évolution du travail réalisé précédemment par Sébastien Schmidt sur le catamaran Alinghi de 40 pieds (12,19 m) appelé Le Black, avec une nacelle centrale utilisée pour fixer l'ensemble de la structure et résister aux pressions de la plateforme et du gréement. La structure légère couplée à un mât-aile pouvant pivoter à 45 degrés et un plan de voilure allant jusqu'à 230 m² permettent au bateau d'atteindre une vitesse de pointe de 27 nœuds.

  • Construction : Chantier Décision SA
  • Longueur (totale) : 14,95 m
  • Longueur (coque) : 10,81 m
  • Largeur (totale) : 8,74 m
  • Largeur (coque) : 6,89 m
  • Poids à sec : 1 200 kg
  • Surface de la grand-voile : 81,6 m²
  • Surface du foc : 40,7 m²
  • Surface du drifter : 80 m²
  • Surface du gennaker : 150 m²
  • Vitesse de pointe : 27 nœuds
  • Équipage :  mini 5 - maxi 7, 470 kg (maximum) 

D35 Actualités

Alinghi peine à trouver ses marques

9 septembre, 2018

Malgré des conditions de vent plus faibles que la semaine dernière, l'équipe dans sa nouvelle configuration (suite à la blessure de Nils Frei) peine à trouver ses marques et à s'extirper de la flotte comme en début de saison. A l'issue des six courses qui ont pu être lancées, Alinghi termine cette 7e épreuve de la saison à la 6e place (20 points), à égalité de points avec le cinquième, Swisscom. Realteam remporte l'épreuve (13 pts), suivi par Ylliam-Comptoir Immobilier (16 pts) et Zen Too (17 pts). Pierre-Yves Jorand, régleur de grand-voile : « Nous avons eu des conditions de vent assez classiques avec un petit Séchard de 6 à 8 nœuds sur cette édition du Grand Prix Alinghi. Une fois de plus, le sens du travail d'équipe prend tout son poids et chaque détail compte, surtout avec des différences de vitesse infimes entre chaque bateau. Chaque centimètre a son importance, et chaque erreur, que ce soit au niveau d'une manoeuvre ou de la communication, se paie comptant. Le classement du championnat annuel s'est resserré, trois bateaux peuvent encore remporter le D35Trophy. La dernière confrontation aura lieu sur le même genre de plan d'eau dans quinze jours avec un thermique peut-être un peu différent vu que ce sera plus tard en saison. » Au classement général provisoire 2018, Alinghi mène toujours la flotte avec 14 points au compteur, suivi par Zen Too (20 pts) et Ylliam-Comptoir Immobilier (21 pts). L'équipe vous donne rendez-vous du 21 au 23 septembre pour le Grand Prix Realstone présenté par le Musée du Léman et organisé par la Société Nautique de Nyon. Cliquez ici pour les classements Pour en savoir plus d35trophy.com Hashtags de l'événement #GoAlinghiGo // #D35Trophy Pour en savoir plus sur le dispositif de suivi des courses, la composition de l'équipe et le circuit en général, retrouvez le récap' événement en cliquant ici. Crédit photos © Loris Von Siebenthal

Une fois n'est pas coutume

2 septembre, 2018

Dans la victoire comme dans la défaite, il faut savoir rester factuel. Alors n'y allons pas par quatre chemins pour annoncer notre résultat de l'Open du Yacht Club qui marque la reprise de la 2e partie de saison du D35 Trophy: nous terminons 9e sur 9 à l'issue des quatre courses validées, une forte bise ayant privé les concurrents de courses additionnelles. Sans pour autant se chercher des excuses, voici quelques explications. Ernesto Bertarelli, barreur : « Suite à la blessure de Nils la semaine dernière à Cardiff, nous avons du remodeler notre équipage du D35. Arnaud est passé du réglage de grand-voile à celui des voiles d'avant pour remplacer Nils et Pierre-Yves nous a rejoint pour gérer la grand-voile. Avec deux changements de poste à bord sur six équipiers, il faut un certain temps d'adaptation pour affiner la communication et prendre ses repères. C'est d'autant plus valable dans les conditions ventées offertes par ce Grand Prix. On fait des erreurs qu'on ne devrait pas faire normalement et dans une flotte compacte avec des équipes compétitives, chaque erreur se paie cher. Nous en avons fait trop, il y a eu peu de courses, et nous n'avons pas pu revenir dans le jeu. Je tiens à féliciter l'équipage de Zen Too qui remporte cette étape en démontrant une fois de plus leur potentiel dans la brise. » Nicolas Charbonnier, tacticien : « Sur deux courses nous commettons une faute en naviguant trop près de nos adversaires et le jury nous inflige une pénalité qui consiste à faire un tour sur nous-mêmes pour nous retarder. En quelques secondes, on se retrouve à l'arrière de la flotte sans réelle possibilité de revenir avec des bateaux similaires en performance dans ce type de vent. Nos départs n'ont pas toujours été bons non plus mais nous allons travailler cette semaine pour revenir plus forts dans quelques jours. » A deux épreuves de la fin du championnat 2018, Alinghi conserve la tête du classement provisoire, suivi par Zen Too et Ylliam-Comptoir Immobilier. Toute l'équipe vous donne rendez-vous le week-end prochain pour le « Grand Prix Alinghi » qui se jouera sur le plan d'eau de Crans-près-Céligny du 7 au 9 septembre. Cliquez ici pour les classements Pour en savoir plus d35trophy.com Hashtags de l'événement #GoAlinghiGo // #D35Trophy Pour en savoir plus sur le dispositif de suivi des courses, la composition de l'équipe et le circuit en général, retrouvez le récap' événement en cliquant ici. Crédit photos © Loris Von Siebenthal

Genève-Rolle-Genève : victoire nette et tout en douceur

2 juin, 2018

Après six heures et six minutes de course et devant 230 embarcations, Alinghi remporte la 54e édition de la Genève-Rolle-Genève, l'une des deux classiques lémaniques du D35 Trophy. 30 minutes plus tard, les D35 Zen Too et Realteam complètent le podium. La prévision laissait entrevoir une épreuve longue dans des airs très légers, mais un petit Séchard s'est levé sur le plan d'eau au moment du départ pour offrir une jolie montée vers Rolle le long des côtes françaises du Léman. Nicolas Charbonnier, tacticien : « Il ne faut jamais être trop pessimiste sur les conditions, car au final, on a eu pas mal de chance avec le vent. » Nils Frei, régleur, a quant à lui trouvé l'épreuve assez classique: « On a eu des conditions légères et variées, avec de la 'molle' aux environs de Rolle, mais on ne s'est jamais complètement arrêté. » Ernesto Bertarelli, barreur : « Nous avons pris un très bon départ. Ensuite, nous avons contrôlé la flotte jusqu'à la sortie du petit lac. Puis Swisscom a pris une option payante et passe quelques secondes devant nous à Rolle. Nous sommes restés calmes, nous avons fait marcher le bateau sur ses modes et avons créé un petit décalage pour finalement accrocher la transition avant les autres au retour vers Genève. » Cliquez ici pour retrouver les réactions de toute l'équipe au moment de couper la ligne d'arrivée devant le Yacht Club de Genève.   Demain dimanche, les D35 seront de nouveau sur l'eau pour disputer la deuxième journée du Grand Prix de Versoix et clôturer ce week-end composé de deux régates.   Cliquez ici pour tous les classements de la Genève-Rolle-Genève. Pour en savoir plus d35trophy.com //  ycg.ch/geneve-rolle-geneve/ Hashtags de l'événement #GoAlinghiGo // #D35Trophy //  #GRG2018 Pour en savoir plus sur le dispositif de suivi des courses, la composition de l'équipe et le circuit en général, retrouvez le récap' événement en cliquant ici. Crédit photos © Alinghi

D35 Trophy : et de deux !

21 mai, 2018

Après le Grand Prix d'ouverture, Alinghi signe une nouvelle victoire lémanique à l'occasion de l'Open de Versoix au terme de dix courses disputées (4 gagnées et 3 fois 2e) dans des airs oscillants entre 5 et 12 nœuds. Nicolas Charbonnier, tacticien du bord : « Vendredi mis à part, nous avons eu de superbes conditions pour cet Open de Versoix. La clé de cet événement a été de grapiller des points au fur et à mesure des manches, et de ne pas baisser les bras, même après un mauvais résultat. La flotte est très très dense, et toutes les erreurs se paient cash. Une fois, on passe 3e à la bouée au vent, et au final sur une erreur de placement on termine 7e. Une autre fois, c'est en perdant un peu de temps dans une manœuvre que l'on a perdu notre avantage sur un autre bateau, puis sur la flotte. Tout se joue sur des petits détails. Pour le prochain grand prix, il faut simplement qu'on continue à naviguer à ce niveau. Et je ne dirai pas ce qu'on peut améliorer, pour ne rien dévoiler à nos concurrents ;-) » Arnaud Psarofaghis, régleur de grand voile, fait également le constat de l'augmentation du niveau général : « La flotte est de plus en plus compacte, et ça brasse beaucoup dans le classement. Trois bateaux terminent à égalité de points ! Pour la suite, l'un des paramètres que nous pourrions travailler serait d'être plus sûrs de nos choix de bouée aux portes (phases du parcours où on a le choix entre deux bouées). En gros, si on souhaite vraiment un côté du plan d'eau, il faut que l’on soit capable d’accepter les dévents et la proximité des autres bateaux qui auraient choisi le même afin de rester au contact de la flotte. » L'équipe rejoint le lac de Garde dès demain pour enchainer sur le championnat du monde de GC32 (du 24 au 27 mai). Les D35 se retrouveront quant à eux le 1er et le 3 juin, à nouveau à Versoix, pour le Grand prix éponyme. La Genève-Rolle-Genève, première longue course de la saison, est au programme du samedi 2 juin. Cliquez ici pour le classement général de la 2e épreuve après 10 courses. Pour en savoir plus d35trophy.com Hashtags de l'événement #GoAlinghiGo // #D35Trophy Pour en savoir plus sur le dispositif de suivi des courses, la composition de l'équipe et le circuit en général, retrouvez le récap' événement en cliquant ici. Crédit photos © Loris von Siebenthal