Courses:

Championnat du Monde GC32

Après un tout premier championnat de classe réunissant 11 bateaux en mars 2017 à Oman, c’est sous le label championnat du Monde que sera estampillé le 2e rassemblement du genre fin mai 2018 à Riva del Garda.

LA COURSE

Pour la toute première fois depuis la sortie du GC32 en 2012, tous les bateaux construits et participant aux circuits Extreme Sailing Series et GC32 Racing Tour ont été conviés en mars 2017 à Oman pour courir ensemble sur un championnat de classe à vocation annuelle.
Fin 2017, la classe GC32 obtient la reconnaissance officielle de World Sailing (la fédération internationale de voile) et acquiert par la même occasion le droit d’organiser son épreuve annuelle sous l’étiquette « championnat du Monde ».

Revenons à mars 2017 ! Le temps de ce premier regroupement, Alinghi a affronté dix équipes internationales lors des 16 manches créditées au compteur de ce championnat remporté par Oman air (Alinghi et SAP complétant le podium).

Le format des courses diffère légèrement de celles courues lors des épreuves du circuit Extreme Sailing Series. Alors que les types de parcours sont identiques, la distance entre les bouées du parcours sur une manche du championnat de classe/du Monde est plus importante, d’où des courses qui durent plus longtemps. Avec des bords plus longs, cette épreuve pourrait d’ailleurs être propice à battre des records de vitesse en compétition.

Pour l’édition 2018 attendue du 23 au 27 mai au lac de Garde, il se marmonne dans les couloirs que 15 bateaux pourraient bien s’aligner au départ. Tous en quête du titre, cette fois-ci, de champion du Monde.

En savoir plus sur le championnat du Monde de GC32 >

Le bateau

Le GC32 est un catamaran à foils. Construit en carbone, les deux foils en forme de L se déploient sous les coques du bateau et génèrent une portance qui permet de le faire déjauger et ‘voler’ au-dessus de l’eau. L’équipage du bateau peut jouer avec le réglage des foils afin d’optimiser le comportement du bateau au-dessus de l’eau et dans la mesure où il n’y a pas d’hydraulique à bord, tous ces réglages se font manuellement. Ces aspects techniques combinés avec d'autres paramètres supplémentaires rendent très technique la maîtrise du bateau et l'atteinte des performances optimales de ce GC32.

  • Longueur (totale) : 12,00 
  • Longueur (coque) : 10,00 m
  • Largeur : 6,00 m
  • Poids : 750 kg
  • Tirant d'eau (contre le vent) : 2,10 m
  • Tirant d'eau (dans le vent) : 1,60 m
  • Hauteur de mât (au-dessus du pont) : 16,50 m
  • Longueur du bout dehors : 6,60 m
  • Grand-voile : 60,00 m²
  • Foc : 23,50 m²
  • Gennaker : 90,00 m²

Championnat du Monde GC32 Actualités

Météo inattendue et variation de style au départ font le bonheur des marins

4 mars, 2017

Cet après-midi, le vent a fait mentir les prévisions en délivrant un peu plus que les 6-7 nœuds prévus et permettant même aux GC de foiler au portant. Pour la petite histoire, la validation d'une 5ème course s'est jouée à 21 secondes ! Comme expliqué hier, le temps maximum pour que le premier bateau franchisse la ligne d'arrivée est fixé à 35 minutes. Ce délai dépassé, la course doit être annulée. Land Rover BAR Academy ayant coupé la ligne d'arrivée de la 5ème course au bout de 35 minutes et 21 secondes, la course n'a pu être validée ! Nils Frei, régleur des voiles d'avant : « Nous sommes contents de ce 4ème jour de course. On redoutait une nouvelle journée de 'pétole' (peu ou pas de vent) car il faisait très chaud ce matin et quand il fait chaud ainsi, le vent a du mal à s'établir. Au final on a quand même pu faire quatre manches dans 7 à 10 nœuds. » Fait nouveau aujourd'hui avec des départs au près (contre le vent), ce qui a changé des autres jours où les départs s'effectuaient au reaching (bord sur lequel on reçoit le vent sur le côté du bateau). « Il faut avouer que c'est plus intéressant stratégiquement parlant. Il y a plus d'options et cela fait du bien de repartir dans des schémas classiques (début et montée du parcours face au vent / descente du parcours avec le vent). Avec nos places de 7, 4, 5 et 2èmes, nous sommes toujours solidement installés sur la 3ème marche du podium avec 10 points d'avance sur le 4ème (Red Bull Sailing Team) et 7 points de retard sur le 2ème (SAP) . Il est vrai qu'Oman Air et SAP ont pris un peu d'avance mais nous avons en même temps creusé l'écart sur nos poursuivants. Donc au final, c'est une journée positive. » De par l'implication d'Ernesto Bertarelli au sein du groupe qu'il dirige, l'équipe Alinghi se doit d'avoir un marin supplémentaire pour pallier les engagements professionnels retenant son skipper. Cela ne signifie pas pour autant que ce marin est en congés quand Ernesto barre le bateau. Bien au contraire, ce temps disponible est mis à profit pour observer le travail de l'équipe depuis l'extérieur afin d'analyser et d'améliorer encore et toujours les performances. Cette semaine, la configuration d'équipage a placé Nicolas aux côtés de l'entraineur Pierre-Yves Jorand. Nicolas Charbonnier, co-tacticien/régleur de grand-voile « Depuis le bateau suiveur, le point de vue est totalement différent. J'étais à bord du GC toute la saison 2016 mais je dois dire qu'avoir un œil extérieur est très intéressant à plusieurs niveaux : on observe bien mieux le réglage des voiles et on a une meilleure vision sur toute la flotte évoluant lors des procédures de départ et pendant les manœuvres qui sont alors plus faciles à comparer. Depuis mardi, j'en retire deux axes principaux : notre équipe a de sérieux atouts et Ernesto a fait un travail fantastique à la barre en assimilant en quelques heures d'entrainement ce que nous avons appris durant une saison entière l'an dernier (Ernesto n'était pas remonté à bord du GC32 depuis l'Act 1 des Extreme Sailing Series en mars 2016). Mais pour être tout à fait honnête, même si c'est un exercice intéressant et instructif d'être sur le semi-rigide, je préfère de loin être à bord du GC ! » Malchance pour l'un, bonheur pour l'autre, la superposition de l'agenda professionnel et du calendrier de régate a contraint Ernesto à rejoindre l'Europe ce soir. Ce qui fait bien les affaires de Nicolas qui montera à bord aux côtés d'Arnaud, Nils, Tim et Yves pour clôturer ce premier championnat de classe GC32. Rendez-vous demain dès 13h (heure locale) pour cette ultime journée. Zoom sur le classement général provisoire après 14 courses (sur chaque course, le 1er marque 1 point, le 2ème 2 points etc.) : 1er - Oman Air (OMA) : 2, 3, 7, 1, 1, 3, 1, 4, 5, 7, 6, 1, 2, 1 > 44 points 2ème - SAP Extreme S.T. (DEN) : 7, 2, 1, 5, 2, 4, 12, 1, 1, 2, 1, 3, 3, 7 > 51 points 3ème - Alinghi (SUI) : 3, 4, 3, 4, 3, 2, 4, 5, 6, 6, 7, 4, 5, 2 > 58 points 4ème - Red Bull Sailing Team (AUT) : 8, 8, 2, 7, 6, 8, 2, 2, 4, 8, 4, 2, 1, 6 > 68 points 5ème - Team Tilt (SUI) : 1, 6, 4, 2, 5, 1, 12, 3, 7, 5, 9, 6, 9, 3 > 73 points 6ème - Team Engie (FRA) : 4, 1, 5, 3, 7, 5, 6, 8, 10, 1, 2, 5, 6, 10 > 73 points Retrouvez tous les résultats sur : https://www.gc32championship.com/results/   LE RECAP' Quoi : le tout premier championnat annuel de la classe des GC32 volants rassemblant les équipes qui courent habituellement sur les circuits Extreme Sailing Series et GC32 Racing Tour, ou qui simplement disposent d'un GC32 Qui : 11 équipes internationales composées chacune de 5 équipiers Où : Al Mouj, Muscat, Oman Quand : du mardi 28 février au dimanche 5 mars 2017 Comment : les équipes rivalisent sur des courses comprenant un départ, un parcours autour de bouées et une ligne d'arrivée, sur un catamaran monotype à foils de 32 pieds : le GC32. Dispositif de suivi des courses Suivez par différents moyens l'équipe Alinghi sur ce championnat de classe GC32 (jusqu'à 5 courses courues chaque après-midi dès 13h – heure d'Oman GMT + 4, soit +3h par rapport à l'heure en Suisse) : News, photos & clips vidéo www.alinghi.com www.gc32championship.com Sur Twitter @alinghiteam > Fil arrivée après chaque course Sur Facebook @teamalinghi et Instagram @alinghi > Interviews, vidéos & photos Equipage du GC32 Alinghi Barreur et skipper : Ernesto Bertarelli (SUI) Tacticien/régleur de grand-voile, barreur le dernier jour : Arnaud Psarofaghis (SUI) Co-tacticien/régleur de grand-voile le dernier jour : Nicolas Charbonnier (FRA) Régleur des voiles d'avant : Nils Frei (SUI) Régleur des foils et embraqueur : Timothé Lapauw (FRA) Numéro 1 : Yves Detrey (SUI) Equipe technique João Cabeçadas (POR) David Nikles (SUI) Entraîneur et directeur d'équipe Pierre-Yves Jorand (SUI) Pour en savoir plus www.gc32championship.com Hashtags de l'événement #GoAlinghiGo #GC32championship Crédit photos © Lloyd Images

Conditions lémaniques à Muscat

3 mars, 2017

Nils Frei, régleur des voiles d'avant : « En sortant du port aujourd'hui, 9-10 nœuds de vent ont permis quelques bords sympas et une première course validée sur laquelle nous terminons 6èmes. Un concurrent nous a bloqué sur le départ, ce qui nous fait passer en mauvaise position la bouée de reaching (1ère marque du parcours), puis nous avons remonté quelques bateaux. A la fois, le niveau est relevé cette semaine, on le voit bien avec le brassage des points même parmi les premiers. Sur cette course, Oman Air termine 7ème, Team Tilt 5ème, Red Bull Sailing Team 8ème, mais SAP se classant 2ème nous rafle la 2ème place au classement général ce soir. Nous restons tout de même sur le podium, six points devant le 4ème (Tilt). Rapidement après, le vent est tombé et le comité de course a même du annuler la 2ème manche en cours, le temps limite pour finir étant atteint alors que les concurrents étaient encore sur le parcours (une règle dit que si aucun bateau n'a coupé la ligne d'arrivée au bout de 35 minutes de course, alors cette course doit être abandonnée, puis relancée sur un parcours plus court, si le vent le permet). Vivement demain que nous puissions aligner plus de courses, avec espérons un vent plus soutenu ! » Rendez-vous demain une heure plus tôt, dès 12h (heure locale) pour cinq nouvelles courses prévues au programme. Zoom sur le classement général provisoire après 10 courses (sur chaque course, le 1er marque 1 point, le 2ème 2 points etc.) : 1er - Oman Air (OMA) : 2, 3, 7, 1, 1, 3, 1, 4, 5, 7 > 34 points 2ème - SAP Extreme Sailing Team (DEN) : 7, 2, 1, 5, 2, 4, 12, 1, 1, 2 >37 points 3ème - Alinghi (SUI) : 3, 4, 3, 4, 3, 2, 4, 5, 6, 6 > 40 points 4ème - Team Tilt (SUI) : 1, 6, 4, 2, 5, 1, 12, 3, 7, 5 > 46 points 5ème - Team Engie (FRA) : 4, 1, 5, 3, 7, 5, 6, 8, 10, 1 > 50 points 6ème - Red Bull Sailing Team (AUT) : 8, 8, 2, 7, 6, 8, 2, 2, 4, 8 > 55 points Retrouvez tous les résultats sur : https://www.gc32championship.com/results/ LE RECAP' Quoi : le tout premier championnat annuel de la classe des GC32 volants rassemblant les équipes qui courent habituellement sur les circuits Extreme Sailing Series et GC32 Racing Tour, ou qui simplement disposent d'un GC32 Qui : 11 équipes internationales composées chacune de 5 équipiers Où : Al Mouj, Muscat, Oman Quand : du mardi 28 février au dimanche 5 mars 2017 Comment : les équipes rivalisent sur des courses comprenant un départ, un parcours autour de bouées et une ligne d'arrivée, sur un catamaran monotype à foils de 32 pieds : le GC32. Dispositif de suivi des courses Suivez par différents moyens l'équipe Alinghi sur ce championnat de classe GC32 (jusqu'à 5 courses courues chaque après-midi dès 13h – heure d'Oman GMT + 4, soit +3h par rapport à l'heure en Suisse) : News, photos & clips vidéo sur : www.alinghi.com www.gc32championship.com Sur Twitter @alinghiteam : > Fil arrivée après chaque course Sur Facebook @teamalinghi et Instagram @alinghi : > Interviews, vidéos & photos Equipage du GC32 Alinghi Barreur et skipper : Ernesto Bertarelli (SUI) Tacticien et régleur de grand-voile : Arnaud Psarofaghis (SUI) Régleur des voiles d'avant : Nils Frei (SUI) Régleur des foils et embraqueur : Timothé Lapauw (FRA) Numéro 1 : Yves Detrey (SUI) Co tacticien et régleur de grand-voile (en alternance avec Arnaud) : Nicolas Charbonnier (FRA) Equipe technique João Cabeçadas (POR) David Nikles (SUI) Entraîneur et directeur d'équipe Pierre-Yves Jorand (SUI) Pour en savoir plus www.gc32championship.com Hashtags de l'événement #GoAlinghiGo #GC32championship Crédit photos © Lloyd Images

Dans le coup !

1 mars, 2017

Timothé Lapauw, régleur des foils et embraqueur : « On est globalement content de notre deuxième journée de championnat qui a commencé par une belle place de 2èmes suite à un super départ. Nous terminons ensuite 4èmes, 5èmes et 6èmes, ce qui nous met en 2ème position au classement général. Oman Air mène la danse avec sept points d'avance et nous sommes suivis de près par SAP qui a un point de plus. L'écart s'est un peu creusé avec Tilt suite à une disqualification pour départ prématuré sous 'pavillon noir' sur la 2ème course du jour (après plusieurs faux départs, le comité de course peut lancer un départ sous 'pavillon noir' : tout bateau coupant la ligne avant le top est alors disqualifié de la manche). Les conditions ont été plus légères qu'hier et les phases de foiling par conséquent plus rares. Il nous reste à peaufiner notre phase finale de lancement sur les départs mais ensuite, nous avons toujours réussi à passer des bateaux tout au long de la journée et c'est vraiment un point positif, quand on est capable de remonter une flotte. Les autres équipes sont solides face à nous mais nous restons plus motivés que jamais pour ne rien lâcher jusqu'à la fin du championnat. » Sans notre équipe technique affutée, nous n'aurions peut-être pas été au départ des courses du jour... Inside Alinghi avec David Nikles, préparateur : « Mardi, fin de la 1ère journée de course. Notre GC32 rentrait à la voile en direction du port quand nous avons entendu un gros bruit depuis le bateau assistance, alors que nous étions à quelques mètres d'Alinghi. Le catamaran a touché quelque chose d'assez gros dans l'eau et cela a sérieusement endommagé la partie arrière du bateau, au niveau du safran tribord. Il nous était impossible de naviguer ainsi : la plaque située sur le tableau arrière et tenant le safran était arrachée, la barre de liaison cassée, le carbone à vif. Voiles descendues, nous sommes rentrés au port remorqués par le semi rigide. Comme il fallait absolument réparer pour s'aligner à nouveau sur les courses du lendemain, nous avons sorti le bateau de l'eau avec la grue pour le poser sur ses berres afin d'attaquer le travail de réparation. Les marins et João ont aidé bien sur puis il leur fallait du repos pour être en forme sur l'eau. Cela m'a pris une bonne partie de la nuit et je suis revenu tôt ce matin afin de vérifier que la résine ait bien pris et que la peinture soit sèche pour que le bateau soit prêt à retourner régater... ». Découvrez la suite de l'histoire en images sur notre page Facebook ;-) Demain jeudi 2 mars est un jour de pause, il n'y aura donc pas de compétition. Mais qui dit 2 mars, dit également jour anniversaire de la victoire d'Alinghi sur la 31ème America's Cup ! C'était en 2003... Lors de sa première tentative, l'équipe suisse ramène l'aiguière d'argent pour la première fois en Europe après la création de ce trophée en 1851. Retour en 2017, nous vous donnons rendez-vous ce vendredi pour la suite du championnat annuel de GC32 ! Zoom sur le classement général provisoire après 9 courses (sur chaque course, le 1er marque 1 point, le 2ème 2 points etc.) : 1er - Oman Air (OMA) : 2, 3, 7, 1, 1, 3, 1, 4, 5 > 27 points 2ème - Alinghi (SUI) : 3, 4, 3, 4, 3, 2, 4, 5, 6 > 34 points 3ème - SAP Extreme Sailing Team (DEN) : 7, 2, 1, 5, 2, 4, 12, 1, 1 >35 points 4ème - Team Tilt (SUI) : 1, 6, 4, 2, 5, 1, 12, 3, 7 > 41 points 5ème – Red Bull Sailing Team (AUT) : 8, 8, 2, 7, 6, 8, 2, 2, 4 > 47 points Retrouvez tous les résultats sur : https://www.gc32championship.com/results/ LE RECAP' Quoi : le tout premier championnat annuel de la classe des GC32 volants rassemblant les équipes qui courent habituellement sur les circuits Extreme Sailing Series et GC32 Racing Tour, ou qui simplement disposent d'un GC32 Qui : 11 équipes internationales composées chacune de 5 équipiers Où : Al Mouj, Muscat, Oman Quand : du mardi 28 février au dimanche 5 mars 2017 Comment : les équipes rivalisent sur des courses comprenant un départ, un parcours autour de bouées et une ligne d'arrivée, sur un catamaran monotype à foils de 32 pieds : le GC32. Dispositif de suivi des courses Suivez par différents moyens l'équipe Alinghi sur ce championnat de classe GC32 (jusqu'à 5 courses courues chaque après-midi dès 13h – heure d'Oman GMT + 4, soit +3h par rapport à l'heure en Suisse) : News, photos & clips vidéo sur : www.alinghi.com www.gc32championship.com Sur Twitter @alinghiteam : > Fil arrivée après chaque course Sur Facebook @teamalinghi et Instagram @alinghi : > Interviews, vidéos & photos Equipage du GC32 Alinghi Barreur et skipper : Ernesto Bertarelli (SUI) Tacticien et régleur de grand-voile : Arnaud Psarofaghis (SUI) Régleur des voiles d'avant : Nils Frei (SUI) Régleur des foils et embraqueur : Timothé Lapauw (FRA) Numéro 1 : Yves Detrey (SUI) Co tacticien et régleur de grand-voile (en alternance avec Arnaud) : Nicolas Charbonnier (FRA) Equipe technique João Cabeçadas (POR) David Nikles (SUI) Entraîneur et directeur d'équipe Pierre-Yves Jorand (SUI) Pour en savoir plus www.gc32championship.com Hashtags de l'événement #GoAlinghiGo #GC32championship Crédit photos © Jesús Renedo / GC32 Championship Oman 2017

Une belle et régulière entrée en matière

28 février, 2017

Ernesto Bertarelli, barreur : "Avec cinq courses courues aujourd'hui, nous avons réalisé le programme complet de cette première journée du championnat annuel de la classe GC32 à Oman. Ces bateaux volants sont vraiment de belles machines. Je prends beaucoup de plaisir à la barre ! Je suis satisfait du résultat avec une alternance de places de 3èmes et de 4èmes. La régularité paye souvent sur une régate qui dure plusieurs jours. Car contrairement à certaines épreuves où l'on retire à la fin la plus mauvaise manche de la compétition, ici, toutes les courses vont compter. Chaque place et donc chaque point est important. Nous pointons ce soir en 3ème position du classement général provisoire, à égalité de points avec SAP Extreme Sailing Team (2ème) et trois points derrière Oman Air (1er). C'est serré dans le haut du classement car l'autre équipage Suisse, Team Tilt, n'est qu'à un point derrière nous ! Nous attendons demain des conditions assez similaires à celles d'aujourd'hui et j'ai hâte d'en découdre à nouveau avec cette belle flotte de dix autres GC32." Nils Frei, régleur des voiles d'avant : "Nous avons eu un vent assez typique de la région, entre 9 et 13 noeuds de nord ouest, qui nous a permis de foiler au portant sur chacune des courses. Les parcours sont plus longs que ceux rencontrés sur le circuit Extreme Sailing Series, on a donc plus de temps pour développer le jeu tactique. Les manoeuvres à réaliser sont globalement les mêmes mais on en fait un peu moins puisque nous ne sommes pas contraints par une digue ou un mur de devoir en enchainer plusieurs pour évoluer dans une zone de course restreinte (limites naturelles imposées par le format 'stade nautique' et proche du public des Extreme Sailing Series). On a même le temps ici de descendre le gennaker (voile de portant) lors des bords de près afin d'avoir moins de prise au vent. Même s'il y a peu de points d'écart ce soir, on remarque tout de même que les trois premiers sont engagés sur le circuit Extreme Sailing Series (ESS), alors que les deux suivants courent sur le GC32 Racing Tour. Le concept des ESS serait-il formateur ? En tous cas, les débuts de course à onze bateaux sont serrés ! Nous n'avons pas trop pris de risque aujourd'hui sur les départs, mais peut-être qu'il le faudra pour se maintenir dans le haut du classement." Rendez-vous demain dès 13h (heure locale) pour cinq nouvelles courses prévues au programme. Zoom sur le classement général provisoire après 5 courses (sur chaque course, le 1er marque 1 point, le 2ème 2 points etc.) : 1er - Oman Air (OMA) : 2, 3, 7, 1, 1 > 14 points 2ème - SAP Extreme Sailing Team : 7, 2, 1, 5, 2 >17 points 3ème - Alinghi (SUI) : 3, 4, 3, 4, 3 > 17 points 4ème - Team Tilt (SUI) : 1, 6, 4, 2, 5 > 18 points 5ème - Team Engie (FRA) : 4, 1, 5, 3, 7 > 20 points Retrouvez tous les résultats sur : https://www.gc32championship.com/results/ LE RECAP' Quoi : le tout premier championnat annuel de la classe des GC32 volants rassemblant les équipes qui courent habituellement sur les circuits Extreme Sailing Series et GC32 Racing Tour, ou qui simplement disposent d'un GC32 Qui : 11 équipes internationales composées chacune de 5 équipiers Où : Al Mouj, Muscat, Oman Quand : du mardi 28 février au dimanche 5 mars 2017 Comment : les équipes rivalisent sur des courses comprenant un départ, un parcours autour de bouées et une ligne d'arrivée, sur un catamaran monotype à foils de 32 pieds : le GC32. Dispositif de suivi des courses Suivez par différents moyens l'équipe Alinghi sur ce championnat de classe GC32 (jusqu'à 5 courses courues chaque après-midi dès 13h – heure d'Oman GMT + 4, soit +3h par rapport à l'heure en Suisse) : News, photos & clips vidéo sur : www.alinghi.com www.gc32championship.com Sur Twitter @alinghiteam : > Fil arrivée après chaque course Sur Facebook @teamalinghi et b @alinghi : > Interviews, vidéos & photos Equipage du GC32 Alinghi Barreur et skipper : Ernesto Bertarelli (SUI) Tacticien et régleur de grand-voile : Arnaud Psarofaghis (SUI) Régleur des voiles d'avant : Nils Frei (SUI) Régleur des foils et embraqueur : Timothé Lapauw (FRA) Numéro 1 : Yves Detrey (SUI) Co tacticien et régleur de grand-voile (en alternance avec Arnaud) : Nicolas Charbonnier (FRA) Equipe technique João Cabeçadas (POR) David Nikles (SUI) Entraîneur et directeur d'équipe Pierre-Yves Jorand (SUI) Pour en savoir plus www.gc32championship.com Hashtags de l'événement #GoAlinghiGo #GC32championship Crédit photos © Jesús Renedo / GC32 Championship Oman 2017