NOUS SOMMES ALINGHI

En 1994, une équipe de compétition en voile est créée sous le nom d'Alinghi. En 2000, l'équipe d'Ernesto Bertarelli se fixe pour but de remporter l'America's Cup, objectif atteint par deux fois en 2003 et 2007. Alinghi se retrouve ainsi la première équipe européenne à remporter ce prestigieux trophée et signe bien d'autres succès, notamment sept victoires au Bol d'Or, six Trophées D35 et trois championnats d'Extreme Sailing Series.

  • VAINQUEUR DE LA 31ÈME AMERICA'S CUP
  • VAINQUEUR DE LA 32ÈME AMERICA'S CUP
  • 7 FOIS VAINQUEUR DU BOL D'OR
  • 6 FOIS VAINQUEUR DU TROPHÉE D35
  • 3 FOIS VAINQUEUR DES EXTREME SAILING SERIES

Historique

Quelques chiffres

1991
Le premier voilier Alinghi est mis à l'eau sur le lac Léman
39.2
Record de vitesse du GC32 (en nœuds), établi par Alinghi en 2015
5.7M
Nombre de visiteurs lors de la 32e America's Cup au port de Valencia (Espagne)
7
Victoires au Bol d'Or

LES COURSES EN 2018

De mars à décembre, Alinghi participe de nouveau cette saison à deux circuits en parallèle à bord de deux types de catamaran monotype. Alinghi SUI-1, le D35, s'aligne dans le cadre du D35 Trophy sur le lac Léman, avec pour objectif de remporter un 7e titre. Alinghi SUI-8, le GC32 volant, est quant à lui engagé sur le circuit international des Extreme Sailing Series et vise une 4e victoire. Fin mai, la flotte des GC32 se donne rendez-vous au lac de Garde pour le championnat du monde de la série.

Voir toutes les courses

NOTRE ÉQUIPE

Cliquez sur les vignettes pour découvrir les navigateurs de l'équipe Alinghi.

DERNIÈRES ACTUALITÉS

D35 Trophy : et de deux !

21 mai, 2018

Après le Grand Prix d'ouverture, Alinghi signe une nouvelle victoire lémanique à l'occasion de l'Open de Versoix au terme de dix courses disputées (4 gagnées et 3 fois 2e) dans des airs oscillants entre 5 et 12 nœuds. Nicolas Charbonnier, tacticien du bord : « Vendredi mis à part, nous avons eu de superbes conditions pour cet Open de Versoix. La clé de cet événement a été de grapiller des points au fur et à mesure des manches, et de ne pas baisser les bras, même après un mauvais résultat. La flotte est très très dense, et toutes les erreurs se paient cash. Une fois, on passe 3e à la bouée au vent, et au final sur une erreur de placement on termine 7e. Une autre fois, c'est en perdant un peu de temps dans une manœuvre que l'on a perdu notre avantage sur un autre bateau, puis sur la flotte. Tout se joue sur des petits détails. Pour le prochain grand prix, il faut simplement qu'on continue à naviguer à ce niveau. Et je ne dirai pas ce qu'on peut améliorer, pour ne rien dévoiler à nos concurrents ;-) » Arnaud Psarofaghis, régleur de grand voile, fait également le constat de l'augmentation du niveau général : « La flotte est de plus en plus compacte, et ça brasse beaucoup dans le classement. Trois bateaux terminent à égalité de points ! Pour la suite, l'un des paramètres que nous pourrions travailler serait d'être plus sûrs de nos choix de bouée aux portes (phases du parcours où on a le choix entre deux bouées). En gros, si on souhaite vraiment un côté du plan d'eau, il faut que l’on soit capable d’accepter les dévents et la proximité des autres bateaux qui auraient choisi le même afin de rester au contact de la flotte. » L'équipe rejoint le lac de Garde dès demain pour enchainer sur le championnat du monde de GC32 (du 24 au 27 mai). Les D35 se retrouveront quant à eux le 1er et le 3 juin, à nouveau à Versoix, pour le Grand prix éponyme. La Genève-Rolle-Genève, première longue course de la saison, est au programme du samedi 2 juin. Cliquez ici pour le classement général de la 2e épreuve après 10 courses. Pour en savoir plus d35trophy.com Hashtags de l'événement #GoAlinghiGo // #D35Trophy Pour en savoir plus sur le dispositif de suivi des courses, la composition de l'équipe et le circuit en général, retrouvez le récap' événement en cliquant ici. Crédit photos © Loris von Siebenthal

2e manche du D35 Trophy et championnat du monde de GC32

17 mai, 2018

Du 19 au 27 mai, Alinghi s'apprête à enchaîner sept jours de courses répartis sur deux épreuves : > la 2e étape du D35 Trophy du samedi 19 au lundi 21 mai organisée par le Club Nautique de Versoix et rassemblant les neuf bateaux en lice pour le championnat 2018. > le tout premier championnat du monde de la classe GC32 depuis que la série a été officiellement reconnue par la fédération internationale, World Sailing, en décembre dernier. Entre 13 et 15 bateaux ont répondu à l'appel du Fraglia Vela Riva et de la classe GC32 pour disputer le titre suprême du 24 au 27 mai sur le plan d'eau iconique du lac de Garde. Pierre-Yves Jorand, directeur de l'équipe : « Avec ces deux régates très rapprochées dans notre calendrier, il faudra savoir rester concentrés jour après jour et profiter de chaque moment libre pour optimiser les phases de récupération. Bien évidemment on se réjouit de s'aligner sur ces deux épreuves. Le championnat du monde des GC32 s'annonce grandiose avec le plateau inscrit et le cadre idéal de navigation qu'offre généralement le lac de Garde. » Pour suivre l'équipe, rendez-vous sur... Twitter @teamalinghi > Résultats publiés après chaque course assortis de quelques photos et courts instants vidéo Facebook @teamalinghi et Instagram @alinghi > Interviews vidéo & photos Notre site Internet > News et photos   Pour en savoir plus d35trophy.com // gc32worlds.com Hashtags des événements #GoAlinghiGo // #D35Trophy // #GC32worlds   Pour en savoir plus sur le dispositif de suivi des courses, la composition de l'équipe et le D35 Trophy en général, retrouvez le récap' événement en cliquant ici. Crédit photos © Lloyd Images

Contrat rempli

6 mai, 2018

Au terme de 11 courses lancées dans des conditions variées, Alinghi remporte la 1ère rencontre de la saison face à ses huit concurrents du championnat 2018. Ylliam-Comptoir Immobilier et Mobimo complètent le podium. Ernesto Bertarelli, barreur : « Vendredi était une entrée en matière bien musclée mais qui nous a fait plaisir car on aime bien naviguer dans ce genre de conditions. Après ces cinq premières manches, nous étions en tête de la flotte avec un petit point d'avance sur Ylliam. Samedi nous a offert des airs un peu plus légers dans lesquels la flotte a évolué de manière plus compacte. J'en retiens surtout des départs très serrés lors desquels il fallait prendre l'avantage, non sans risque, pour gagner des manches. Au final nous sommes satisfaits du résultat, malgré quelques contre-performances qui, au-delà de nos erreurs, indiquent le niveau relevé de la flotte. Ylliam et Mobimo ont fait un très beau week-end. L'un avec un équipage identique à 2017, l'autre avec une composition remodelée. Je tiens aussi à souligner le bon résultat des jeunes d'Okalys Youth Project qui, pour leur 1ère régate tous ensemble, ont fait bonne impression. Ils passent même une bouée au vent en tête à notre vent, c'est très prometteur. » Nils Frei, régleur des voiles d'avant : « On sent que les équipes se sont beaucoup entraînées avant ce début de saison, peut-être plus que les autres années, surtout quand on voit la performance de Mobimo qui a quasiment changé tout son équipage. Avec Ylliam-Comptoir Immobilier, ce sont deux équipes qu'il faudra observer de près. Sans compter les autres qui vont prendre leurs marques et progresser. A notre niveau, l'un de nos points forts est notre capacité à relever la tête et à ne pas tout remettre en question quand on fait une ou deux mauvaises manches de suite. Plus généralement, nous sommes contents de la performance globale et on n'a pas fait de grosses erreurs. Quoi qu'il en soit, on ne compte pas se reposer sur nos acquis mais bien continuer à travailler tous les départements du jeu. » Toute l'équipe vous donne rendez-vous du 19 au 21 mai du côté de Versoix pour la 2e rencontre de la saison. D'ici là, l'équipe prend la direction de Riva del Garda (Italie) ce mardi pour quelques jours de préparation en vue du championnat du monde de GC32 qui se tiendra du 24 au 27 mai au lac de Garde. Cliquez ici pour le classement général de la 1ère épreuve après 11 courses. Pour en savoir plus d35trophy.com Hashtags de l'événement #GoAlinghiGo // #D35Trophy Pour en savoir plus sur le dispositif de suivi des courses, la composition de l'équipe et le circuit en général, retrouvez le récap' événement en cliquant ici. Crédit photos © Loris von Siebenthal

Dans les starting-blocks du 15e D35 Trophy

2 mai, 2018

Plateforme multicoque identique, à nouveau neuf équipages engagés et huit épreuves au programme de la saison sur le Léman, comme en 2017. On prend les mêmes et on recommence pour la 15e saison du D35 Trophy ? Pas tout à fait puisque la jauge limitant le poids maximum de l'équipage est passée de 470 à 480kg. Ca c'était pour l'anecdote ;-) On note tout de même que le temps du mercato, certaines équipes en ont profité pour remodeler leur composition. Alinghi, tenant du titre et visant une 7e victoire de championnat, rempile à l'identique des années précédentes avec une folle envie de retour à la compétition. Les prévisions météo indiquent de la bise pour les entraînements officiels et la journée d'ouverture...de quoi faire parler les écoutes et titiller les 25 nœuds de vitesse. On s'en réjouit d'avance ! Nous vous donnons rendez-vous du vendredi 4 au dimanche 6 mai pour six courses quotidiennes prévues au programme du Grand Prix d'ouverture organisé par notre club, la Société Nautique de Genève.   Pour suivre les courses (jusqu'à six par jour), rendez-vous... Sur Twitter @teamalinghi > Résultats publiés après chaque course assortis de quelques photos et courts instants vidéo Sur Facebook @teamalinghi et Instagram @alinghi > Interviews vidéo & photos Sur notre site Internet > News et sélection de photos   Pour en savoir plus alinghi.com // d35trophy.com Hashtags de l'événement #GoAlinghiGo // #D35Trophy Si vous souhaitez en savoir plus sur le dispositif de suivi des courses, la composition de l'équipe et le circuit en général, retrouvez le récap' événement en cliquant ici. Crédit photos © Lloyd Images