NOUS SOMMES ALINGHI

Alinghi est une équipe de compétition en voile créée en 1994 par Ernesto Bertarelli. En 2000, l'équipe se fixe pour but de remporter la Coupe de l'America, objectif atteint par deux fois en 2003 et 2007. Alinghi est la première équipe européenne à remporter ce prestigieux trophée et signe bien d'autres succès avant et après accomplissement, notamment sept victoires au Bol d'Or, cinq Trophées D35 et trois championnats d'Extreme Sailing Series.

  • VAINQUEUR DE LA 31ÈME COUPE DE L'AMERICA
  • VAINQUEUR DE LA 32ÈME COUPE DE L'AMERICA
  • 7 FOIS VAINQUEUR DU BOL D'OR
  • 5 FOIS VAINQUEUR DU TROPHÉE D35
  • 3 FOIS VAINQUEUR DES EXTREME SAILING SERIES

Historique

Quelques chiffres

1991
Le premier voilier Alinghi est mis à l'eau sur le lac Léman
39.2
Record de vitesse du GC32 (en nœuds), établi par Alinghi en 2015
5.7M
Nombre de visiteurs à la Coupe de l'America, au port de Valencia (Espagne)
7
Victoires au Bol d'Or

LES COURSES EN 2017

Ces dernières années ont été couronnées de succès pour Alinghi, avec entre autres une victoire en 2016 sur le championnat international d'Extreme Sailing Series (ESS). Alinghi s'alignera de nouveau en 2017 sur ce circuit ESS qui utilise les catamarans à foils de type GC32. Alinghi tentera en parallèle de remporter le Trophée D35 après avoir terminé à la seconde place en 2016.

Voir toutes les courses

NOTRE ÉQUIPE

L'équipe Alinghi est composée de grands navigateurs, à découvrir ici.

DERNIÈRES ACTUALITÉS

Fin de l’Act 3 avec une 2e place à 3 points du leader

2 juillet, 2017

21 courses en quatre jours, 264 points distribués et seulement trois petits points séparent au final SAP Extreme Sailing Team, vainqueur, d’Alinghi, 2e. Oman air complète le podium cinq points derrière. Les chiffres parlent d’eux-mêmes et traduisent le niveau de jeu en haut du tableau. Une nouvelle fois, l’ordre du podium s’est joué jusqu’à la dernière course, qui, en comptant double, permet de maintenir la tension à son comble jusque dans les derniers bords.   Nils Frei, régleur des voiles d’avant : « C’était une bonne journée pour nous. On a vraiment bien navigué dans ces airs légers. Mais cela n’a pas suffi pour gagner l’événement. Nous avions 11 points de retard après le 1er jour, c’est beaucoup. On termine ce soir 3 points derrière SAP. Nous étions solides mais SAP aussi et ils méritent cette victoire ici. Au classement général, cela reste un bon résultat. Finir 2e, c’est toujours mieux que 3e (rires…), mais le 1er jour nous aura probablement couté la gagne. »   Pierre-Yves Jorand, directeur d’équipe : « Superbe performance de l’équipe aujourd’hui ! Nous avons eu une 1ère journée difficile mais ensuite, les gars ont très bien navigué. Au classement de la saison, nous sommes en tête avec un point d’avance donc nous allons rapidement préparer le prochain événement. Au revoir Madère, l’endroit était fantastique avec des courses si près de terre et une foule venue en nombre regarder le spectacle nautique. »   Tim Lapauw, embraqueur et régleur des foils : « On a fait de belles choses dans le petit temps aujourd’hui. On termine 2e alors que bien évidemment nous avions pour objectif de gagner. C’est à nouveau la 1ère marche du podium que nous viserons à Barcelone dans deux semaines, et nous ferons tout pour y parvenir cette fois. » Cliquez ici pour revoir la remise des prix en live sur Facebook et les interviews de Nils et Pierre-Yves après le podium. Après cette épreuve en terre portugaise, Alinghi affiche désormais 34 points à son compteur et mène toujours le classement général provisoire sur la saison, un point devant SAP et quatre devant Oman air. Nous vous donnons rendez-vous à Barcelone du jeudi 20 au dimanche 23 juillet pour l’Act 4 du championnat Extreme Sailing Series.   Cliquez ici pour le classement général de l’Act 3  Cliquez ici pour le classement de la saison après trois épreuves Pour en savoir plus www.extremesailingseries.com   Hashtags de l’événement #GoAlinghiGo  //  #Extremesailing   Si vous souhaitez en savoir plus sur le dispositif de suivi des courses, la composition de l'équipe et sur l'épreuve en général, retrouvez le récap' événement en cliquant ici. Crédit photos Lloyd Images